Bretagne insolite et traditionnelle

Résumé

A la pointe ouest de l’Europe, les Bretons ont conservé leurs traditions. Ici, les coutumes ancestrales ont gardé leur sens.

On joue de la « Bouèze », on chante le pays, on porte le costume traditionnel et on partage encore la recette locale du « Kig ha farz ». Même un château peut faire office de rassemblement populaire.
Au travers de cinq portraits de communautés très localisées, cette série documentaire de cinq fois 12 minutes offre un regard tendre et nostalgique sur la vie rurale.
 
Le château du Lou
 C'est l'histoire d'un château au destin unique. Depuis 1925, il appartient à la famille de Marie Bertier, fille d'un forgeron-fermier et d'une épicière-cafetière.

Le dernier Kig Ha Farz de Marianne
Chaque jeudi depuis près d'un demi-siècle, les Bretons du centre Bretagne convergent vers le petit village de Saint-Eloy. Qu'est-ce qui les fait courir ? Le fameux kig ha farz que Marianne leur mijote à l'ombre de son garage...

Le car des coiffes
A Plougastel, presqu'île de Bretagne, il y a encore une cinquantaine de Bretonnes à porter le costume et la coiffe traditionnelle. Chaque dimanche depuis 1930, un car parcourt la presqu'île pour conduire les dernières Plougastélennes à l'office...

Le village des irréductibles Bouézous
Dans le pays de Fougères, l'accordéon diatonique s'appelle la bouèze. Avec Joseph, Hervé, Fro Fro et les autres, ils seront encore près de 200 irréductibles à venir par les chemins de campagne pour la grande fête annuelle de la bouèze.

La Bogue d'Or
A Redon, le châtaîgnier s'appelait l'arbre à pain. Les gens n'avaient pas les moyens de s'offrir des instruments, alors la voix, c'était la musique du pays. Le dernier dimanche d'octobre, à l'occasion de la récolte du marron, se déroule la Bogue d'Or : une rencontre de chants traditionnels et populaires qui rassemble tout un pays.
 


Réalisateur(s)

Production
Une coproduction de Candela Productions et France 3 / Faut pas rêver

Informations techniques
1995-97
60 mn (5 épisodes de 12mn)
Couleurs